jeudi 29 janvier 2015

Coquillette a testé pour vous le mobile de munari

Le mobile de Munari est le 1er mobile de la série montessori que l'on présente au bébé.


A la naissance, sa vue est un peu trouble, mais il peut distinguer la lumière, les mouvements et les contrastes.

Partant de ce fait, ce mobile est composé de diverses formes noires et blanches qui vont bouger tout en gardant un certain équilibre, et refléter la lumière.

Matériel :

- 3 tourillons en bois (36cm, 30cm, 18cm)
 - 1 sphère de 6cm de diamètre
 - des formes pré-imprimées
- de la peinture noire et blanche
- du fil blanc
- du scotch

Réalisation :
J'ai téléchargé et imprimé les formes noires et blanches ici
Je les ai ensuite plastifié.


Le papi de Coquillette est ensuite venu découper les tourillons à la dimension souhaitée.

3ème étape, la peinture, accompagnée de Pâquerette.
Ici, paquerette peint le tourillon noir.
Elle a continué avec le blanc. 
Elle était super fière de participer à l'élaboration de ce mobile pour sa sœur.
"é gande moi, é fai mobile a tite ser, é taid maman"


Moi, je me suis occupée du + délicat : le spiralé noir et blanc.
Pour cela, j'ai découpé un long bout de scotch que j'ai séparé en 2 avec un ciseau dans le sens de la longeur.
Puis, je l'ai collé sur le tourillon en spirale.

J'ai ensuite peint en blanc la partie découverte, et une fois séché, j'ai ôté le scotch et peint en noir le reste.
Ça prend un temps fou et ça demande une concentration intense (je préfère vous prévenir).
Puis, je l'ai verni (ça vous n'êtes pas obligé de le faire)

Voilà ce que ça donne :


Bon, une fois cette étape de faite, il reste l'assemblage.
Je me suis dis, c'est bon, j'ai fait le plus dure.

Et bien non, l'assemblage est difficile car il faut trouver un certain équilibre entre chaque formes et baguettes, et il faut être 2 pour réussir ça. J'ai donc fait appel au papa pour cette étape.

Bon, je n'ai pas pris de photos, mais on y a passé du temps.

L'astuce est de trouver le juste équilibre en tenant la baguette avec 1 doigt et en faisant glisser les formes ou objets de l'autre (comme une balance). Quand l'équilibre est trouvé, la 2ème personne noue ou scotch le fil à l'endroit trouvé.

Nous, on a choisi après 10mn de galère, de faire plus simple, et de garder 2 baguettes au lieu de 3.
Le mobile est ainsi sur 2 niveaux au lieu de 3.

Et voilà ce que ça donne :

Je l'ai accroché à un crochet au dessus de son nido 
(aire d'éveil montessori, je vous en parlerai plus tard).



 Voici ce que voit l'enfant :


Il fait le placer près de son visage (mais sans qu'il puisse le toucher) et décaler l'enfant, 
de 20cm à peu près, pas juste en dessous. Sinon, ça donne ça.


Les éléments du mobile bougent très lentement autour de l'axe central, au gré des mouvements de l'air.
Le bébé va ainsi observer les contrastes, les formes, les mouvements avec beaucoup d'attention.
Il va ainsi comprendre les formes, l'équilibre et les proportions.

Alors, il te plait ce mobile Coquillette ? 


Oui, assez, depuis qu'on l'a mis en place, elle le regarde attentivement et suit les formes du regard.
Nous avons même le droit à quelques sourires parfois. 


Et voilà, j'éspère que ça vous aura intéressé.

4 commentaires:

  1. Très joli ce mobile et super original j'aime beaucoup
    Belle idée
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Super ce mobile! J'adore le petit endroit que tu as fait, avec le mobile et le miroir :)

    RépondreSupprimer

Mon blog vis à travers vos commentaires !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...